Technologie

Le Projet9 : Qu’est-ce que ça mange en hiver?

Le Projet9 : Qu’est-ce que ça mange en hiver?

Pourquoi gaspillons-nous la nourriture que nous achetons? Parce que nous consommons trop et ne cuisinons pas suffisamment? Parce que nous jetons trop rapidement les aliments et n’avons pas le temps de les manger avant d’atteindre les dates de péremption? Ces questions méritent qu’on s’y attarde, car le manque de ressources alimentaires nous guette et cette problématique est tristement bien réelle.

Le Centre de développement bioalimentaire du Québec (CDBQ) s’est penché sur la question et a décidé de prendre le chemin de l’évolution en choisissant d’améliorer et de développer une technologique novatrice permettant de prolonger la durée de conservation des aliments. Cette innovation se nomme Hydro-procédé de protection que nous nommons affectueusement HPP.
Le Projet9 se donne la mission de promouvoir cette technologie en créant une communauté anti-gaspillage.

Le HPP s’attarde premièrement aux viandes parce que malheureusement, la consommation de viande en masse est problématique pour notre belle planète.

Rapidement, plus d’animaux = plus de pâturages donc de déforestation et plus de consommation d’eau. Plus d’animaux= plus de fumier donc plus de production de CO2, gaz nocif pour l’ozone.

Avec 9 milliards d’humains sur terre, enrayer complètement la consommation de viande est impossible. Mais réduire la quantité des viandes que nous transformons sans la consommer, donc que nous gaspillons, est possible grâce à la technologie HPP. Si la viande se conserve plus longtemps, nous jetterons moins, nous achèterons moins et nous produirons moins. Logique! N’oublions pas non plus qu’en gaspillant la nourriture, tous les éléments nécessaires à la production, la transformation, l’emballage et la livraison sont du même coup gaspillés. Quelle perte d’énergie et de profit pour la planète!

La technologie de traitement à froid HPP consiste à soumettre un produit alimentaire emballé sous vide à une très grande pression d’eau (eau recyclée bien sûr) afin de détruire les bactéries végétatives naturellement présentes. Il faudra donc 3 fois plus de temps aux bactéries nocives pour se développer à nouveau, ce qui triplera la durée de conservation de la viande.

Aucune altération au goût ou aux valeurs nutritives, sans parler du fait que ce procédé écologique limite l’introduction d’agents de conservation chimiques. Bon débarras!

Tous les tests ont été réussis avec succès et approuvés par Santé Canada : une viande HPP «fraîcheur prolongée» est une viande saine qui reste fraîche plus longtemps.

En résumé, la technologie HPP agit directement sur la réduction du gaspillage alimentaire en évitant que les aliments ne finissent trop rapidement à la poubelle. Ajoutons à cette belle nouvelle, des économies substantielles, une meilleure gestion des repas, une alimentation plus saine et moins chimique en plus d’une réduction de plusieurs pratiques polluantes reliées à la sur-consommation.

Expliqué comme ça, ce serait étrange de ne pas adhérer au mouvement non?

Ensemble, nous pouvons changer le cours de chose. Montez au front avec nous et soyez ÉVOLUTIONNAIRE!

Rejoindre la communauté Projet 9 sur Facebook


Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.

Name